GPS #18# Gros Plan Sur Christel Vidal

Les interviews GPS ‘Gros Plan Sur…’ sont publiées chaque mardi jusqu’en janvier.
Parce que j’aime les gens de la vie et la vie des gens, ces petits portraits sont un joli moyen de découvrir des personnes inspirantes.
Décembre, et 2020, se terminent avec Christel Vidal, après Sophie Mallié, Gabin Fueyo, Céline&Wilfried de la Compagnie Voraces et Cécile Souchois-Bazin.

Comment présenter Christel sans le comparer un peu à Rémy Bricka ? Pour ceux qui ne connaissent pas cet homme-orchestre, hop c’est par. Chanteur, comédien, animateur il est également photographe et vidéaste.

1/ Qu’est-ce qui te fait lever le matin ?
Ne pas reconnaître la personne qui dort à côté de moi !!!
En urgence quand je m’aperçois que mon réveil n’a pas sonné…
Mon voisin qui sonne car il a oublié son Bip (Je ne le supporte plus !).
Plus sérieusement mon boulot que j’affectionne particulièrement.

2/ Quel est l’endroit dans la ville rose (ou de la région) dans lequel tu te sens le mieux ?
Passionné de photo, j’aime traîner dans les rues toulousaines à la recherche de trésors cachés.  Ou grâce à mon van, j’aime découvrir les merveilleux paysages que nous avons autour de chez nous.
Également Le King resto chinois et le bar Le Dauphin (deux lieux appartenant à des amis) où j’aime pousser la chansonnette de temps en temps.

3/ Quelle est ta réplique préférée ?
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d’eux, ils en diraient bien d’avantage. Sacha Guitry.

4/ Quel est le plus beau compliment que l’on t’ait fait au sujet de ton travail ?
Si je t’ai fait venir une deuxième fois, c’est parce que je sais que tu sais faire… Philippe Guillard lors de mon dernier tournage cinéma. [NDLR : une scène avec Gérard Lanvin !]

5/ La question Bernard Pivot : Quand tu arriveras là-haut, comment voudrais-tu être accueillie par Dieu et/ou Satan ?
Musique, un bon repas, un bon whisky Coca et plein de jolies filles… C’est ça le paradis non ?

6/ Justement, restons dans l’humour noir, quelle sera ton épitaphe ?
Sinon c’est où la prochaine soirée ? / Y’a une ambiance de mort ici, en plus ça pue le renfermé ! Et pour être sérieux j’ai vraiment écrit mon épitaphe que j’ai donné à un de mes amis : Il a vécu sa vie comme il le souhaitait.

7/ La -double- question Thierry Ardisson : Ton dernier coup de gueule et ton dernier coup de cœur ?
Mon dernier coup de gueule est d’actualité, puisqu’il concerne le fait que je ne puisse plus exercer mon travail.
Mon dernier coup de cœur, je ne peux pas en parler, elle ne le sait pas encore… 

8/ Tu penses à quelle chanson pour remplacer La Marseillaise ?
Big Bisous de Carlos.

9/ Qu’est-ce qui fait que tu réponds un grand OUI à un nouveau projet ?
Ma vie, j’ai même envie de dire Mes vies sont remplies de nouveaux projets. C’est ce que je souhaitais et que j’apprécie chaque jour : ne jamais faire la même chose, relever sans cesse de nouveaux défis Je ne sais pas ce que veut dire le verbe s’ennuyer. Je vis à 3000 à l’heure et j’aime ça ! Donc si vous avez des projets… Je suis là !

10/ Lorsque l’on te reconnait ou aborde dans la rue, tu te sens comment ?
Je suis un clown (au sens noble du terme), je tiens ça de mon grand-père, mais dans ces situations là je suis toujours gêné. J’ai tellement rencontré de personnes qui se la pétaient, alors qu’ils n’avaient rien fait dans leur vie, que c’est devenu pour moi une hantise de prendre la grosse tête. Rester soi-même telle est ma devise ! (Merci à mes parents pour l’éducation qu’ils m’ont donnée).

11/ Un slogan pour 2021 ? 
Que le rêve continue…

12/ Ferme les yeux et fais un vœu… Lequel ?
Que l’amour qui règne dans ma famille soit éternel et que ma fille soit aussi heureuse que je l’ai été dans ma vie.

L’actu de Christel

  • Faire de plus en plus de théâtre
  • Arriver enfin à monter mon seul en scène 
  • Faire plus de cinéma
  • Me remettre à monter des petites séries humoristiques 
  • Je souhaite faire ma première exposition photos également 
  • Et repartir en voyage pour découvrir de nouveaux paradis…

Quand j’étais bébé je dormais sur l’estrade où mon papi jouait (le vrai baloche pour ceux qui connaissent). 

Vers mes 7 ans je montais sur scène pour un numéro de clown à ses côtés ainsi que ma maman et tout le reste de ma famille. Car oui, nous avions une troupe familiale qui a tourné pendant des années, agrémentée de nouveaux artistes dès que le petit dernier savait marcher. 

Une vraie famille de saltimbanques (toujours au sens noble du terme) alors je pense que je ne pouvais suivre un autre chemin et c’est bien là, sur scène, que je me sens le mieux…

 Des anecdotes j’en ai des centaines… Je me suis fais pipi dessus sur scène car j’avais trop d’habits sur moi qui m’empêchaient d’aller aux toilettes…

J’ai fini avec mes amis au poste de police suite à un tournage braquage de banque’ plus vrai que nature…

J’ai eu des surprises plus intimes lors de tournages également mais que la décence m’empêche de raconter !

Bref je pourrais en écrire un livre… Tiens un nouveau défi ?!

Donne-moi trois des qualités qui te font avancer, qui te font dire chaque jour ‘Je vais y arriver !’.
Je n’en n’ai que deux qui sont d’y croire et de se donner les moyens d’y arriver. Sans aucune prétention j’ai réussi à faire tout ce dont je rêvais, donc si l’on veut on peut (je précise quand même que rien ne m’a été offert sur un plateau, je me suis toujours bougé pour y arriver c’est ça l’important).

Pour garder le contact avec Christel

Christel sur Facebook // Sur Instagram // La page de sa boîte KikiProd 

[Crédits photos Benoît Vidal, Foto Ollen, Shinzey Eg]

Les prochaines interview GPS

Interview réalisée en novembre 2020 par Marie-Cécile Fourès

Cet article vous plait ? Partagez-le

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pour rester au courant de nos actualités... abonnez-vous à la newsletter !

Laisser un commentaire