GPS #19# Gros Plan Sur Adrien Benech & Marc Duranteau

Les interviews GPS ‘Gros Plan Sur…’ sont publiées chaque mardi.
Parce que j’aime les gens de la vie et la vie des gens, ces petits portraits seront un joli moyen de découvrir -ou d’en savoir plus sur- ces personnes inspirantes.
(Et pour plus de fun, le duo a répondu séparément…). Janvier commence avec Adrien Benech et Marc Duranteau.

L’expression célèbre ‘duo de comiques’ a très certainement été inventée par/pour eux. Auteurs, comédiens, metteurs en scène de leurs propres pièces, Adrien et Marc n’ont pas terminé de nous faire rire. 

Avec Cette nana-là, on découvrait une histoire d’amitié entre J-C le psychorigide en couple et père de famille et Marco le célibattant endurci. Après un an de tournée dans à peu près toute la France, le titre change en Une de perdue, dix à trouver. Et comme ces mecs-là ne font jamais rien dans l’ordre, ils ont ensuite écrit Le jour G, qui raconte le  ̶c̶a̶r̶n̶a̶g̶e̶ mariage de J-C. et Christelle, 15 ans avant.

Leur prochain délit toujours commis à deux, Crise en quarantaine, a été écrit pendant le confinement et nous emportera chez deux voisins que tout oppose. Ou presque : ils auront 40 ans le même jour… Affaire à suivre et de près !

1/ Qu’est-ce qui te fait lever le matin ?
J’ai pas le choix, si je ne me lève pas, le soleil non plus.

2/ Quel est l’endroit dans la ville rose (ou de la région) dans lequel tu te sens le mieux ?
Dans les Pyrénées, au milieu des montagnes, je suis un terrien.

3/ Quelle est ta réplique préférée ?
Mais non, détends-toi ! Je vais pas te noyer… Mais apprends à nager quand même. (Pour des raisons de sécurité, je tairai la source).

4/ Quel est le plus beau compliment que l’on t’ait fait au sujet de ton travail ?
Vous nous faites un bien fou.

5/ La question Bernard Pivot : Quand tu arriveras là-haut, comment voudrais-tu être accueilli par Dieu et/ou Satan ?
Il y a rien là-haut, je le sais. J’ai un ami fantôme qui me l’a confirmé.

6/ Justement, restons dans l’humour noir, quelle sera ton épitaphe ?
Qui c’est qui a éteint ?

7/ La -double- question Thierry Ardisson : Ton dernier coup de gueule et ton dernier coup de cœur ?
Mon dernier coup de gueule : Le masque obligatoire pour mon fils de 6 ans. J’ai eu de la peine pour lui et ses copains. 
Mon dernier coup de cœur : The Last of Us un jeu vidéo, proche d’un film, tant d’un point de vue de la construction, de la narration, du scénario, de la qualité des personnages, bref un chef d’oeuvre vidéo-ludique. Et également Serge le Mytho, le personnage de Jonathan Cohen.

8/ Tu penses à quelle chanson pour remplacer La Marseillaise ?
Les mondes engloutis.

9/ Qu’est-ce qui fait que tu réponds un grand OUI à un nouveau projet ?
C’est mon cœur qui prend la parole et qui décide.

10/ Lorsque l’on te reconnait ou aborde dans la rue, tu te sens comment ?
Je me dis Putain quelle erreur d’avoir tourné un porno !

11/ Un slogan pour 2021 ?
2021, ça pourra pas être pire.

12/ Ferme les yeux et fais un vœu… Lequel ?
Un resto… Tout simplement. Entouré d’amis. Une bonne bouteille. Le virus nous a volé ces instants, on en a mesuré leur saveur. C’est comme pour le décès d’un proche, on se rend compte qu’on l’aime vraiment une fois qu’il est parti. Oui, j’adore péter l’ambiance.

L’actu d’Adrien

  • Je vais reprendre mon One Man Show Honneur aux femmes, que je vais mettre aux goûts du jour, l’actualité récente offrant des thèmes tellement brûlants à exploiter (#metoo, balancetonporc)… Il y a des chances que je lance le #balancetacochonne.
  • J’ai également un projet Top Secret avec Marie-Cécile Fourès (ancienne réalisatrice de films pour adultes, pour qui d’ailleurs j’avais tourné Ouvre la cave, j’emmène une bouteille) [NDLR : Tu vas y retourner dans la cave !!]

Les 3 principales qualités de ton partenaire de scène ?

 J’ai beau chercher, j’en trouve pas. Tu peux pas plutôt me demander de te donner 65 défauts ? Plaisanterie mise à part, il est bienveillant, talentueux et rassurant. Adrien

Il n’en a pas 3 il n’en a qu’une et c’est la plus importante : la fiabilité !  C’est mon frère de scène et je le kiffe ! Marc

Anecdotes

Il a arrêté de vomir avant les représentations ! Sûrement parce que je le rassure… Je lui montre le chemin… Je suis son guide… Sa putain de lumière !  Marc

Un jour, Marc avait pris tellement de cocaïne qu’il a pris l’accent colombien pour jouer Cette Nana-là. Son personnage, c’était plus Marco, c’était Narco. Le confinement lui a permis de se sevrer, c’est une bonne chose pour lui, et pour son entourage. Maintenant, à savoir où il en est avec l’alcool… Adrien

1/ Qu’est-ce qui te fait lever le matin ?
Ce que j’ai à faire dans la journée, je suis dedans dés que j’ouvre les yeux et même parfois avant de les ouvrir… Pfff.

2/ Quel est l’endroit dans la ville rose (ou de la région) dans lequel tu te sens le mieux ?
Le quartier Compans Caffarelli, ou la rue Pargaminière pour le souvenir de quelques années d’une liberté folle et aussi la rue de la Colombette où j’ai pris mes premiers cours de théâtre il y a plus de 25 ans. 

3/ Quelle est ta réplique préférée ?
On n’est pas bien-là, tranquille, à la fraîche, décontracté du gland… Et on bandera quand on aura envie de bander… (Depardieu – Les Valseuses).

Mais moi les dingues, j’les soigne, j’m’en vais lui faire une ordonnance, et une sévère, j’vais lui montrer qui c’est Raoul. Aux quatre coins d’Paris qu’on va l’retrouver, éparpillé par petits bouts façon puzzle… Moi, quand on m’en fait trop j’correctionne plus, j’dynamite, j’disperse, et j’ventile. (Blier – Les Tontons Flingueurs).

4/ Quel est le plus beau compliment que l’on t’ait fait au sujet de ton travail ?
Je ne m’en souviens plus, c’est tellement loin… 

5/ La question Bernard Pivot : Quand tu arriveras là-haut, comment voudrais-tu être accueilli par Dieu et/ou Satan ?
Avec une chorale de Gospel qui chante Happy Day !

6/ Justement, restons dans l’humour noir, quelle sera ton épitaphe ?
Fermez-là ou je reviens !  

7/ La -double- question Thierry Ardisson : Ton dernier coup de gueule et ton dernier coup de cœur ?
Mon dernier coup de gueule : Je ne gueule jamais… Sauf quand j’ai fait tomber une bouteille de vin sur le carrelage de la cuisine, c’était un dimanche, j’ai toujours les mains trouées le dimanche.
Mon dernier coup de cœur : ♪♫ J’ai attrapé un coup d’soleil, un coup d’amour un coup de je t’aime… ♪♫ (Richard Cocciante.)

8/ Tu penses à quelle chanson pour remplacer La Marseillaise ?
 Le coup de soleil de Richard Cocciante.

9/ Qu’est-ce qui fait que tu réponds un grand OUI à un nouveau projet ? 
Adrien Benech ! Il m’inspire ce con !

10/ Lorsque l’on te reconnait ou aborde dans la rue, tu te sens comment ?
J’ai l’avantage d’être un comédien particulièrement… méconnu  !

11/ Un slogan pour 2021 ?
Non… Ah si  : Covid-va-t-en, laisse nous maint’nant  ! Du haut de ta Chine et du soleil levant, Libère-nous du confin’ment  ! [NDRL : sur un air bien connu…]

12/ Ferme les yeux et fais un vœu… Lequel ?
J’ai pas le droit de le dire sinon il va pas se réaliser…

L’actu de Marc

  • On est en train d’écrire avec Adrien Crise en quarantaine  ! une pièce sur deux voisins confinés. 
  • On espère repartir en tournée dés janvier avec Une de perdue, dix à trouver  !   (anciennement Cette nana là  !) et Le Jour G  !, on a des dates prévues jusqu’à début juin. 
  • Après faire les premières en octobre pour Crise en quarantaine  !  et partir en tournée avec les 3 spectacles. Et bim  !

Pour garder le contact avec Adrien & Marc

La page Facebook de Une de perdue, dix à trouver et le site // Le site de Le jour G

MAD Prod // Mon entreprise est une scène

[Crédits photos collections privées]

Les prochaines et dernières interview GPS

Interview réalisée en décembre 2020 par Marie-Cécile Fourès

Cet article vous plait ? Partagez-le

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pour rester au courant de nos actualités... abonnez-vous à la newsletter !

Laisser un commentaire