Qui sommes-nous ?

Les Art’eliers c’est une association qui pétille, qui a toujours mille idées en tête et qui réveille l’artiste caché en nous tous.
Les Art’eliers c’est surtout une synergie de personnes, de sensibilités et de compétences.

Marie-Cécile

Faisons connaissance avec Marie-Cécile Fourès… C’est une cré’artiste, bouillonneuse, qui a toujours aimé imaginer, écrire, jouer…

Je suis née en 1967. Je suis une parisienne exilée dans la ville rose depuis 2003.
J’ai commencé le théâtre au collège. Après le bac j’enchaîne plusieurs formations et écoles de théâtre.
Je m’oriente ensuite vers l’enseignement de cet art et anime des ateliers et stages pour enfant, ado, adulte, personne handicapée, senior, en binôme entre l’adulte et l’enfant, en couple, etc.
J’ai aussi une formation de somatothérapeute.

Depuis 1994, j’anime également des ateliers d’écriture (en EHPAD, salon de thé, école, collège, lycée, médiathèque, bibliothèque, milieu carcéral, entreprise ou chez les particuliers). 

En 2015, j’ai eu l’envie -et le besoin- de mélanger toutes mes compétences, mon savoir-faire et mes années d’expérience professionnelle afin d’accompagner, guider et aider.

Depuis, je vous accueille pour des séances individuelles afin de vous préparer aux entretiens d’embauche ou examens oraux.

Les Arteliers
Marie-Cécile Fourès
[Photo MaRoPhée]

Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs.
Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.

[William Shakespeare]

Nathalie

Faisons connaissance avec Nathalie Gautreau… C’est une créative, touche-à-tout, qui a toujours aimé imaginer, dessiner, concevoir…

J’avais 5 ans et devant moi, une quarantaine d’yeux brillants, avides d’être initiés un jour à ce grand mystère de la lecture… Tout a commencé comme ça, dans cette salle de classe en maternelle. Les mots avaient donc un véritable pouvoir, celui de créer des personnages, d’invoquer des paysages, de provoquer des émotions, à moi comme à mon entourage…! Ça, je l’avais déjà senti en lisant les poèmes que ma mère écrivait et qu’elle partageait avec moi en secret. Forte de cette expérience, je me suis essayée à des concours d’écriture que j’ai eu la surprise de remporter, dans mon Maroc natal.

Par la suite, je me suis envolée vers la ville rose où j’ai naturellement choisi de nourrir mon amour des lettres. Un bac littéraire en poche et des rêves plein la caboche, j’ai suivi une formation d’arts graphiques, pour augmenter les couleurs de la palette avec laquelle je voulais jouer. Puis je suis revenue à ma première « potion », j’ai obtenu le CAPES de lettres modernes et enseigné le français durant plus de dix ans. Mais gratter mes idées sur le papier me démangeait toujours autant.

Alors je me suis inscrite à un atelier. La première fois, j’avais le ventre complètement noué, le bec cloué, la plume rentrée ! Et puis j’ai reçu toute la chaleur des autres participants, si bienveillants. J’ai reçu la lumière qui jaillissait de ces gens aussi fêlés que moi, dans tous les sens du terme !

Formée par Marie-Cécile en 2015, c’est maintenant à mon tour de tendre la main à ces « drôles d’oiseaux à plume » qui n’osent pas… La différence entre ceux qui n’écriront toujours que pour eux-mêmes et ceux qui seront vus, lus, entendus, elle est là : il faut oser. Et c’est un premier pas, un premier vol, qui ne coûte vraiment rien, quand on se rend compte à quel point ça fait du bien…! 
Nathalie Gautreau
[Photo collection privée]

L’imagination est plus importante que la connaissance, car la connaissance est limitée tandis que l’imagination englobe le monde entier…

[Albert Einstein]

En savoir plus...

Les rendez-vous du Moi(s)     |     Gros Plan Sur…     |     Agenda