GPS #7# Gros Plan Sur Christophe & Johanna Dorso (Anadjoh)

Les interviews GPS ‘Gros Plan Sur…’ seront publiées chaque mardi.
Parce que j’aime les gens de la vie et la vie des gens, ces petits portraits seront un joli moyen de découvrir -ou d’en savoir plus sur- ces personnes inspirantes. En octobre, après Robin Barrière, c’est au tour de Christophe & Johanna Dorso du groupe Anadjoh.
(Et pour plus de fun, le duo a répondu séparément…)

Christophe et Johanna Dorso forment le groupe Anadjoh depuis plusieurs années. Le duo adopte des arrangements musicaux et vocaux toujours plus poussés et propose un Electro pop rock, entre ambiance hypnotique et dynamisme organique. Le projet est né d’un long travail de studio. Christophe est compositeur arrangeur de musique, pluri-instrumentiste et également ingénieur du son. Johanna est chanteuse et auteur. Leurs diverses influences permettent de proposer un style inédit entre musique de film et Électro pop rock.
Unis à la ville comme à la scène, il sont parents de deux enfants dont une polyhandicapée. Le couple est passé par des expériences puissantes et difficiles, ce qui s’en ressent dans sa musique.
C’est la musique de la maturité.

Leur prochain album s’appelle Why. Parce qu’il y a beaucoup de ‘pourquoi’ dans leurs vies, ce sera un album à fort engagement sociétal. Il abordera des sujets comme une sorte de remise en questions sur les valeurs liées à l’homme, le regard de l’autre face à la différence, la montée en puissance de la violence, l’évolution des mœurs et des modes de vie, ou encore les maladies mentales, et le handicap évidemment. Le duo propose sa vision sans jugement. Aimant travailler les passerelles entre les arts, Anadjoh a su s’entourer artistiquement pour chacun des clips réalisés ou à venir. Sur Why, le titre qui traite du handicap, on entend la chanteuse lyrique Rachel Joseph. Dans le clip From Hell, c’est le comédien Pierre Matras qui joue le jeu du mari violent. Pour Dream of nightmare, qui sera tourné prochainement, Anadjoh a collaboré avec David Lee, danseur et chorégraphe. Et pour My own me, le clip sera illustré par Camille Perreau, alias La lunette. De magnifiques collabor’Actions artistiques en effet ! 

1/ Qu’est-ce qui te fait lever le matin ?
Nos enfants déjà parce qu’ils nous imposent des horaires, ces petits trucs là. Et puis la musique évidemment.

2/ Quel est l’endroit dans la ville rose (ou de la région) dans lequel tu te sens le mieux ?
La brasserie Les Beaux Arts sur les quais de la Garonne entre architecture et plaisir de la bouche.

3/ Quelle est ta réplique préférée ?
On peut tromper mille fois mille personnes, non, on peut tromper une fois mille personnes, mais on ne peut pas tromper mille fois mille personnes. Non, on peut tromper une fois mille personne mais on peut pas tromper mille fois une personne. Non. La cité de la peur.

4/ Quel est le plus beau compliment que l’on t’ait fait au sujet de ton travail ? 
C’est nul ce que vous faites. C’est un compliment pour nous qui souhaitons être créateurs d’émotions positives ou négatives. Cela prouve que nous ne sommes pas standardisés et que les sujets que nous traitons sont graves donc dérangeants.

5/ La question Bernard Pivot : Quand tu arriveras là-haut, comment voudrais-tu être accueillie par Dieu et/ou Satan ?
T’as tout donné là ?

6/ Justement, restons dans l’humour noir, quelle sera ton épitaphe ?
Elle était merveilleuse, toujours le sourire, toujours sympathique… (Et Christophe dirait : C’est pas vous qui viviez avec !).

7/ La -double- question Thierry Ardisson : Ton dernier coup de gueule et ton dernier coup de cœur ?
Mon dernier coup de gueule : 146 femmes et 27 hommes morts en 2019 sous les coups de leurs conjoints.
Mon dernier coup de cœur : Jinjer.

8/ Tu penses à quelle chanson pour remplacer La Marseillaise ?
Aucune. Nous ne réécrivons pas l’Histoire.

9/ Qu’est-ce qui fait que tu réponds un grand OUI à un nouveau projet ?
L’ambiance, la cause, l’engagement, la solidarité. Nous sommes impliqués dans l’association Codeurs LPC 31 pour l’intégration des enfants sourds en milieu scolaire et participons activement au Téléthon et Sidaction. J’aimerais défendre toutes les causes mais nous devons faire des choix. 

10/ Lorsque l’on te reconnait ou aborde dans la rue, tu te sens comment ?
Ça dépend du sujet. Si c’est dans le cadre du handicap de ma fille, je suis mal à l’aise et timide. Et si c’est la chanteuse qui est reconnue, là je suis volubile.

11/ Un slogan pour 2021 ?
Confinés pour composer ! (Rires).

12/ Ferme les yeux et fais un vœu… Lequel ?
Je ne peux pas le dire sinon il ne se réalisera pas.

L’actu de Johanna et Christophe

D’ici quelques jours aura lieu le tournage du quatrième clip de l’album Why.
 
Nous attendons de pouvoir monter sur scène pour montrer l’étendue de notre univers et développer le projet Anadjoh.

Nous souhaitons être créateurs d’émotions, qu’elles soient positives ou négatives. Anadjoh

Christophe est patient, persévérant et travailleur. Sur scène il me transporte et me permet de donner le meilleur de moi même. Johanna

Johanna, c’est l’envie, la démesure et l’énergie. Sur scène j’aime notre connexion. Christophe

 

1/ Qu’est-ce qui te fait lever le matin ?
La lumière.

2/ Quel est l’endroit dans la ville rose (ou de la région) dans lequel tu te sens le mieux ?
Comme Johanna, Les Beaux Arts

3/ Quelle est ta réplique préférée ?
Au pire, ça peut mal se passer. C’est une de mes citations (dans l’esprit loi de Murphy).

4/ Quel est le plus beau compliment que l’on t’ait fait au sujet de ton travail ?
On sait que c’est toi qui l’ a écrit.

5/ La question Bernard Pivot : Quand tu arriveras là-haut, comment voudrais-tu être accueilli par Dieu et/ou Satan ?
Je n’y crois pas, je suis athée. 

6/ Justement, restons dans l’humour noir, quelle sera ton épitaphe ?
Il était tellement plein de joie ‘intérieure’.

7/ La -double- question Thierry Ardisson : Ton dernier coup de gueule et ton dernier coup de cœur ?
Mon dernier coup de gueule : Tout le monde veut des règles mais pour les autres.
Mon dernier coup de cœur : Le miracle Spinoza de Frédéric Lenoir.

8/ Tu penses à quelle chanson pour remplacer La Marseillaise ?
Pareil que Johanna…

9/ Qu’est-ce qui fait que tu réponds un grand OUI à un nouveau projet ? 
Le bouleversement que ce projet peut amener.

10/ Lorsque l’on te reconnait ou aborde dans la rue, tu te sens comment ?
 On ne me reconnait jamais. Surtout avec le masque.

11/ Un slogan pour 2021 ?
Confinés pour composer ! (Rires).

12/ Ferme les yeux et fais un vœu… Lequel ?
Je ne ‘souhaite’ pas, je fais en sorte de pouvoir.

Pour garder le contact avec Johanna et Christophe

La page Facebook d’Anadjoh // Leur chaîne YouTube // Anadjoh sur Bandcamp
Un petit coup de pouce pour les aider à réaliser leurs prochains clips, hop c’est par ici, merci !

[Crédits photos Marc LF]

Les prochaines interview GPS

Interview réalisée en août 2020 par Marie-Cécile Fourès

Cet article vous plait ? Partagez-le

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pour rester au courant de nos actualités... abonnez-vous à la newsletter !

1 réflexion au sujet de « GPS #7# Gros Plan Sur Christophe & Johanna Dorso (Anadjoh) »

Laisser un commentaire